UA-68817146-1

11 octobre 2008

FRENCH CANCAN

FrenchCancan.jpgCe week-end, je reviens à Paris. Et je vais regarder la capitale de la France à la fois avec les yeux d'un paléo-Parisien et ceux d'un néo-Genevois, ce qui me changera un peu.

Je serai très heureux de retrouver tout mon petit monde genevois dès lundi, avec plein d'idées et d'impressions à échanger avec mes nouveaux amis des bords du lac.

Les Genevois adorent qu'on leur rapporte quelques bouffées d'une atmosphère parisienne dont ils sont loin de soupçonner les ferments toxiques et une pollution qui les rendraient malades. Inconscience ou politesse à l'égard de voisins dans la gêne ?

C’est pour ça que les Genevois sont formidables.

10:02 Publié dans France | Tags : paris, pollution, genevois | Lien permanent | Commentaires (1)

24 septembre 2008

Gardez la monnaie


Ces Genevois ne cessent de m’épater.

Au creux de ma main, une confortable pièce de cinq francs, frappée d’un superbe écu suisse, une pièce de deux francs, un pièce de un franc. On passe ensuite au petit peuple des vingt centimes et des dix centimes. La plus petite ? Un demi-franc, piécette si fine qu’on la prendrait pour cinq centimes. Insignifiante au creux de la main. Difficile à reconnaître et à ne pas confondre avec la menue monnaie. C’est totalement illogique. Je me demande si les Suisses n’ont pas honte de diviser par deux ce franc dont ils sont si fiers : ½ franc, ce n’est pas grand chose, quasiment plus rien. La baptiser cinquante centimes aurait donné trop d’importance à la mitraille subdivisionnaire qui alourdit nos poches.

C’est pour ça que les Genevois sont formidables.