UA-68817146-1

GENEVOIS RIEN VENIR... - Page 2

  • HERMÈS : Les crocodiles de la honte (comment on torture des animaux pour faire des sacs à main et des bracelets de montres)...

    Sans son bracelet, une montre-bracelet est un des objets les plus prodigieusement inutiles qui soient. Si les montres ont tant d’importance dans nos vies quotidiennes, c’est aussi grâce aux bracelets qui les maintiennent à notre poignet. Autant dire que tout ce qui touche à ces bracelets doit nous intéresser. Or, vous êtes-vous posé la question de savoir d’où venaient ces peaux de crocodile ou d’alligator qui sont, nous dit-on, ce qui se fait de mieux en matière de bracelets en cuir. Une vidéo de la PETA nous donne un aperçu de ce qui se passe dans des « fermes à crocodiles » liées aux tanneries du groupe Hermès, spécialiste de ces peausseries de luxe, notamment pour ses fameux sacs à main Kelly ou Birkin

     

    La PETA (People for Thical Treatment of Animals) est une ONG américaine qui a pris en main la protection des animaux. Tout le monde se souvient de ses campagnes contre les fourrures, qui ont fini par sinistrer ce marché. Le film tourné en caméra cachée dans ces « fermes » est insoutenable, par la cruauté des traitements réservés aux animaux comme par le mépris de toutes les règles éthiques en matière d’abattage et de souffrances infligées à des êtres vivants. Curieusement, ma maison Hermès se drape dans son silence, alors que l’industrie horlogère avait rapidement réagi, en 2010, quand un film télévisé sur les « reptiles de la honte » avait dévoilé dans quelles conditions fonctionnait le marché asiatique des peaux de reptile.

    hermès, crocodiles de la honte, bracelets, alligator

    Une telle vidéo est accablante pour une marque de luxe si soucieuse de son image et de sa respectabilité : ces images sont révoltantes et elles changent le regard qu’on pose ensuite sur ces somptueux sacs à main ou sur les bracelets de nos montres. Certes, l’espèce crocodilienne n’est pas la plus follement sympathique du monde animal, mais ces reptiles ont une conscience, un cerveau, une intelligence et des usages sociaux qui les élèvent très au-dessus du lombric. Un élevage, c’est théoriquement mieux qu’un prélèvement sauvage de Niloticus ou de Mississippiensis dans la nature, mais la course au profit n’excuse pas qu’on fasse très méchamment la peau à des animaux pour le seul plaisir de gainer notre bûcher des vanités d’écailles ostentatoires et de dépouilles statutaires. Les célébrités resteront célèbres sans ces sacs à main éclaboussés de sang et de souffrances…

    hermès,crocodiles de la honte,bracelets,alligator

  • SOLAR IMPULSE : Pourquoi on peut avoir du mal à s’extasier devant la promotion d'une hypothétique aviation solaire

    Générosité apparente de héros charismatiques, habillage scientifique d’un exploit personnel, défi culturel enraciné dans les plus anciens mythes de l’humanité : l’unanimité du mainstream médiatique est louable, mais toujours suspecte. Restons lucides...

    Solar Impulse, Bertrand Piccard, aviation solaire

    Lire la suite

  • Pourquoi Arnaud Montebourg a-t-il renoncé à porter une montre suisse ?

    Non content de polariser l’attention par ses discours à l’Université d’Eté du Parti socialiste, Arnaud Montebourg attise la curiosité avec sa nouvelle montre. « Made in France », forcément, très exclusive et très étudiée dans son positionnement…

    Montebourg, March LA.B, Made in France


    Lire la suite

  • INDÉCENCE ÉTHIQUE : « J’irai cracher sur ta tombe ! » (Nick Hayek face à Marie-Antoinette, place de la Concorde)

    C’est vrai : il est difficile de cracher sur la tombe de la reine décapitée, dont le corps a été jeté à la fosse commune, à l’emplacement de l’actuelle chapelle expiatoire de Paris. Sauf que faire de l’humour sur ce crime de la Révolution française est une insulte à l’histoire de France…

    swatch, place de la concorde, marie-antoinette, nicolas hayek, swatch group

    Lire la suite

  • Comment le groupe Richemont (montres de luxe) fait pression sur les médias horlogers indépendants

    Quel qu'il soit, un média peut-il utiliser le matériel de communication (textes, images, vidéos) qu'une marque met à sa disposition ? La réponse la plus logique, c'est que ce matériel est précisément mis à la disposition des médias pour qu'ils en rediffusent les contenus. Ce que font tous les médias du monde... Sauf que le groupe horloger Richemont veut contrôler cette diffusion en interdisant aux médias horlogers indépendants de faire leur travail...

     

    Piaget, Business Montres, horlogerie, montre suisse, groupe Richemont, #censure #mediahorloger


    Lire la suite

  • INSÉCURITÉ : Il ne faut pas rigoler des horlogers qui se font braquer

     

    Il faudra bientôt faire mieux que James Bond pour exercer le métier d'horloger...

    C’est l’incroyable aventure d’un horloger dont la réputation n’est plus à faire dans sa communauté professionnelle, mais qui se trouve embarqué dans une incroyable affaire de vol de montres et d’escroquerie très bien organisée.

    Une histoire vraie qui se termine à plat ventre, avec une fusillade sur un parking. Récit…

    Julien Coudray, Fabien Lamarche, insécurité horlogère, horlogerie suisse, braquage,

    Lire la suite

  • L'étrange fatwa islamiste qui interdirait aux hommes de porter une montre au poignet

    Normalement, on devrait rigoler des pieuses fureurs d'un vieux prédicateur séoudien disparu il y a une dizaine d'année. Sauf que, malheureusement, avec le nombre de crétins qui sont aspirés par le rigorisme littéral des prédicateurs radicaux, il faut se méfier des textes qui circulent dans la mouvance salafiste. Hier, le foulard. Demain, la montre ?

     

    montre-bracelet, salafisme, islam littéral,


    Lire la suite

  • Les horlogers russes se paient la tête de François Hollande

    « Hollande, range le bordel que tu fous en France au lieu d’aller foutre le bordel en Syrie »

    Russie, Raketa, Poutine, Obama, Syrie, Hollande


    Lire la suite

  • François Fillon poussé à la rébellion par une montre suisse

    L'ex-Premier ministre français ne peut pas envoyer d'autre message de démarcation politique que le nom de sa montre suisse : il ne s'en prive pas...

    François Fillon, UMP, montre suisse, Rebellion


    Lire la suite

  • SWATCH GROUP : Une bonne montre et un bon buffet font les bons actionnaires – ceux qui ne posent pas les bonnes questions...

    Et pourtant, il y en aurait des questions à se poser sur le rapport d'activités 2012 du Swatch Group ! Contestataires de tous les pays, passez votre chemin !

    Pour ceux qui n'y étaient pas, un compte-rendu de l'assemblée générale ordinaire des actionnaires du Swatch Group, en se posant cette fois quelques vraies questions, notamment le fait que les stocks non vendus atteignent maintenant la valeur de la moitié du chiffre d'affaires annuel...

    Swatch Group, Nick Hayek, Nayla Hayek, Schwyzerdütsch


    Lire la suite

  • COMCO : Les carabiniers de la radio-télé suisse ont dix jours de retard sur « Business Montres »...

    Merveilleux Suisses ! On les adore, mais ils ne sont vraiment pas pressés. « Dans son dernier rapport confidentiel que la RTS a pu se procurer », une révélation sur le projet d'accord amiable entre la Comco et le Swatch Group. Bravo, chers confrères, mais il suffisait de lire « Business Montres » il y a dix jours pour découvrir le même document...

    Lire la suite

  • Quand la Suisse n'avait pas peur de tenter les riches Français...

    Savoureuse, cette publicité officielle du Jura suisse, avec ces riches Français qui rapportent des Franches-Montagnes de magnifiques montres. Au filtre de l'affaire Cahuzac et de la persécution des évadés fiscaux, ça fait désordre ! Heureusement, ça date de 2010, mais ça peut donner des idées aux grandes fortunes françaises : investissez dans les montres...

    Richard Mille, Jura suisse, horlogerie suisse, évasion fiscale


    Lire la suite

  • Où les socialistes genevois ont-ils la tête ?

    Il n'y avait sans doute pas le feu au lac pour le socialiste genevois Charles Beer, président du Conseil d'Etat de Genève. Il vient de réagir à la fermeture du bureau genevois du COSC, transféré à Saint-Imier. Il était temps !

    salons horlogers, Genève, BFM, SIHH, horlogerie genevoise, salon GTE, montres, horlogerie

    Lire la suite

  • Le procès dont la presse suisse ne parle pas...

    Est-ce par une pudeur maladive qu'on épargne aux lecteurs cette affaire qui ne sent pas bon du tout ? Est-ce par prudence déontologique ? Est-ce parce que le Swatch Group est le principal annonceur de la presse écrite suisse, en particulier des magazines horlogers ?

    Swatch Group, horlogerie, montre suisse, CWG scam, corruption, Inde


    Lire la suite

  • Le papy suisse fait de la résistance

    Plus suisse que ce grand-père, tu meurs ! Mais il est tellement bien dans son temps qu'il se permet de renvoyer sa petite fille sur les bancs de l'école, avec une ardoise en guise de tablette numérique. Elle aura quand même gagné une montre Victorinox dans l'aventure. Une publicité intelligente, drôle et particulièrement réussie !Suisse, Victorinox,  Swiss Made, horlogerie, montre suisse

    Lire la suite

  • Le Swiss Made et la fraude chevaline

    La France, pays de gastronomie, s'émeut plus de l'affaire des viandes de cheval que l'Angleterre. La Suisse, pays d'horlogerie, devrait se méfier des retours de bâton sur les fraudes dans la recette de ses montres...

    Suisse, Swiss Made, horlogerie, montre suisse

    Lire la suite

  • Genève, capitale... strictement confidentielle de l’horlogerie

    Les salons horlogers permettent aux autorités genevoises mobilisées pour la circonstance de nous resservir l’inusable couplet de la « Genève, capitale horlogère de la Suisse ». Ce qui correspond à rien dans la réalité...

    salons horlogers, Genève, BFM, salon GTE, montres, horlogerie


    Les salons horlogers permettent aux autorités genevoises, immuablement mobilisées pour la circonstance, de nous resservir l’inusable couplet de la « Genève, capitale horlogère de la Suisse ».

    Discours en copié-collé d’une année sur l’autre : la posture avantageuse des élus ne doit cependant faire oubier que la capitale horlogère en question n’a pas une seule – pas une ! – rue dédiée à un quelconque horloger, hormis le pont Hans-Wilsdorf dont nous n’aurons pas la cruauté de rappeler qu’il relève d’une initiative... privée et qu’il n’a pu être lancé sur l’Arve que grâce aux fonds privés de la fondation du même nom (propriétaire de la marque Rolex).

    Et nous n'aurons pas l'indécence de rappeler que « Genève, capitale horlogère » n'a toujours pas ouvert au public le moindre musée horloger digne de ce nom, alors que la plus récente des expositions sur son patrimoine horloger a connu un brillant succès. Le seul musée de la ville capable de présenter des montres est un musée privé, créé par la maison Patek Philippe avec des fonds privés et une collection privée...

    À Genève, pour les autorités, l'horlogerie est avant tout une affaire d'emplois (frontaliers ?) et de retombées économiques. La République aime bien discourir sur les montres, mais elle préfère avant tout l'argent des montres (et, une fois par an, le champagne et les petits fours des montres). Pas très étonnant que les touristes chinois – qui aiment les montres suisses – préfèrent les découvrir ailleurs en Suisse : hormis les boutiques du Rhône, rien n'est organisé pour eux par la ville. Ah si, on oublie : il existe bien une sympathique « route de l'horlogerie » imaginée par l'office du tourisme, mais elle consiste à cartographier... les boutiques des marques !

    Et les salons horlogers ? Il faut savoir que « Genève, capitale horlogère » n’a pas, dans l'année, une seule – pas une ! – manifestation publique horlogère ouverte aux Genevois. Les multiples salons qui permettent cette semaine à 85 marques de montres d’organiser un événement à Genève fonctionnent à guichets fermés, uniquement sur invitation. Et ne vous avisez pas d’essayer d’entrer au SIHH ou au GTE, qui se tiennent pourtant dans des lieux publics (Palexpo ou le Bâtiment des forces motrices) : ce sont des rendez-vous privés, sans la moindre journée oou le moindre horaire pendant lesquels le grand public serait admis à s'informer ou à admirer des montres. On ne va quand même pas mélanger les torchons et les serviettes : les citoyens et les résidents genevois sont priés de circuler – il n’y a rien à voir...

    Une fois par an, un jour par an, ce n’est pourtant pas beaucoup demander. Ces salons seraient pourtant l'occasion d'instaurer, à Genève, une seule fois par an, une « journée de la montre » qui rassemblerait tout le monde (professionnels et grand public) autour des collections patrimoniales du canton (publiques et privées) et autour des valeurs non marchandes d'une horlogerie enracinée ici depuis plus de quatre siècles.

    Ah oui, dernière précision : Genève n’est pas, et de loin, la « capitale horlogère » dont se flattent ses élus. C’est, selon le mode de calcul (chiffre d’affaires, personnel, nombre d’entreprises, etc.), soit le troisième, soit le quatrième, soit même le cinquième canton suisse dans ce domaine. C’est officiellement la seule ville suisse qui tienne à afficher son nom sur les cadrans, mais c’est aussi la ville suisse dont les élus affichent la plus grande indifférence à l’horlogerie réelle – celle des hommes et des femmes qui en vivent, qui font des montres ou qui en rêvent...

    Genève, astrolabe, salons horlogers, montres, horlogerie

  • Il est vraiment épatant, ce « Gen’vois Staïle » !

    Genève, argent, Gen'vois Staïle, humour, Laurent Nicolet,

    Un blog comme « Genevois rien venir » ne peut que saluer « Gen’vois Staïle », le clip désopilant de l'humoriste genevois Laurent Nicolet. On peut même parier que ce sera l'hymne officiel/officieux du prochain Salon international de la haute horlogerie (SIHH), en janvier. En attendant, voici un décodage pour les non-local speaking...


     

     

     

    Lire la suite

  • Les montres suisses à la poubelle ne choquent personne...

    C'est beau, c'est grand, c'est généreux, la Suisse.

    Je suis quand même épaté qu'une campagne de publicité suisse, financée par des fonds publics suisses, organise l'abandon dans une benne à ordures des montres, des horloges et des coucous suisses sans que personne ne proteste...

    montre, tourisme suisse, CFF, Suisse Tourisme, vidéo

    Lire la suite

  • Foutez-moi donc toutes ces montres suisses à la poubelle !

    Une campagne de publicité financée par les services touristiques de la Confédération recommande de balancer à la poubelle toutes les montres et toutes les horloges du pays.

    Si c'est de l'humour suisse, de quel canton, qu'on rigole un peu ?

    Les 40 000  employés de l'industrie horlogère vont trouver la blague un peu saumâtre...

    horlogerie, poubelle, montres, coucou, Suisse, tourisme


    Lire la suite