UA-68817146-1

13 novembre 2016

183 000 francs par montre promue par la ville de Genève : on croit rêver…

La Fondation pour le Grand Prix d’Horlogerie de Genève est le bras armé horloger de la ville de Genève et de la République et Canton de Genève. Donc, un « machin » on ne peut plus officiel. Prix moyen des quinze montres récompensées en 2016 par ce Grand Prix : 183 000 francs. Pierre Maudet s’en félicite ! Cherchez l’erreur, alors que l’horlogerie genevoise annonce plusieurs centaines de licenciements dans les mois qui viennent…

grand prix d'horlogerie de geneve, horlogerie, pierre maudet, ville de genève

Lire la suite

06 juin 2016

Fric frac dans l'horlogerie : Post luxe, tenebras...

La vraie question centrale, c’est celle du rapport de l’horlogerie suisse à l’argent (hier, aujourd’hui et demain)…

Ceux qui ont créé le problème ne sont jamais – jamais ! – ceux qui peuvent trouver la solution...

Après le fric frac, il faut donc se reposer autrement la question du rapport des montres à l’argent et repenser de façon alternative le devenir créatif de l’industrie des objets du temps... Après la bulle, c’est au ras du terrain, dans l’exubérance imaginative de ses discrets ateliers et dans l’enthousiasme de ses amoureux que cette industrie horlogère retrouvera son âme en même temps qu'un nouveau destin…

horlogerie, montres de luxe, crise horlogère, fric, bulle du luxe, Hublot, Briston, DeWitt, Patek Philippe

Lire la suite

30 mai 2016

Ce pavillon japonais qui flotte sur Plan-les-Ouates est tout sauf anecdotique…

En rachetant la maison horlogère genevoise Frederique Constant et ses annexes à ses créateurs, le groupe japonais Citizen s’est offert une superbe terrasse panoramique avec vue sur toute l’horlogerie suisse. On peut estimer banal, sinon naturel, cet investissement industriel. On devrait plutôt s’en inquiéter…

Citizen, Hokusai, Frederique Constant, Plan-les-Ouates, Alpina, La Joux-Perret, TAG Heuer

Lire la suite

22 octobre 2015

Comment on a jeté aux chiens, pour rien, l’honneur et le patrimoine d’un grand monsieur de la montre…

En 2007, éclatait l’affaire Patrizzi : éjecté par ses associés, Osvaldo Patrizzi, le fondateur d’Antiquorum, était accusé d’être une fripouille, un escroc, un voleur et un trafiquant tout juste digne de la prison genevoise où ceux qui venaient de de le putscher d’Antiquorum rêvaient de le jeter. Huit ans plus tard, le dossier est clos : les juges de Genève n’ont rien retenu des 71 accusations criminelles portées contre Osvaldo Patrizzi. Qui a presque tout perdu dans cette affaire, fors l’honneur…

Osvaldo Patrizzi, Antiquorum, enchères horlogères

Lire la suite

04 juin 2014

INDÉCENCE ÉTHIQUE : « J’irai cracher sur ta tombe ! » (Nick Hayek face à Marie-Antoinette, place de la Concorde)

C’est vrai : il est difficile de cracher sur la tombe de la reine décapitée, dont le corps a été jeté à la fosse commune, à l’emplacement de l’actuelle chapelle expiatoire de Paris. Sauf que faire de l’humour sur ce crime de la Révolution française est une insulte à l’histoire de France…

swatch, place de la concorde, marie-antoinette, nicolas hayek, swatch group

Lire la suite

23 mars 2014

Comment le groupe Richemont (montres de luxe) fait pression sur les médias horlogers indépendants

Quel qu'il soit, un média peut-il utiliser le matériel de communication (textes, images, vidéos) qu'une marque met à sa disposition ? La réponse la plus logique, c'est que ce matériel est précisément mis à la disposition des médias pour qu'ils en rediffusent les contenus. Ce que font tous les médias du monde... Sauf que le groupe horloger Richemont veut contrôler cette diffusion en interdisant aux médias horlogers indépendants de faire leur travail...

 

Piaget, Business Montres, horlogerie, montre suisse, groupe Richemont, #censure #mediahorloger


Lire la suite

22 septembre 2013

L'étrange fatwa islamiste qui interdirait aux hommes de porter une montre au poignet

Normalement, on devrait rigoler des pieuses fureurs d'un vieux prédicateur séoudien disparu il y a une dizaine d'année. Sauf que, malheureusement, avec le nombre de crétins qui sont aspirés par le rigorisme littéral des prédicateurs radicaux, il faut se méfier des textes qui circulent dans la mouvance salafiste. Hier, le foulard. Demain, la montre ?

 

montre-bracelet, salafisme, islam littéral,


Lire la suite

28 mai 2013

COMCO : Les carabiniers de la radio-télé suisse ont dix jours de retard sur « Business Montres »...

Merveilleux Suisses ! On les adore, mais ils ne sont vraiment pas pressés. « Dans son dernier rapport confidentiel que la RTS a pu se procurer », une révélation sur le projet d'accord amiable entre la Comco et le Swatch Group. Bravo, chers confrères, mais il suffisait de lire « Business Montres » il y a dix jours pour découvrir le même document...

Lire la suite

22 février 2013

Où les socialistes genevois ont-ils la tête ?

Il n'y avait sans doute pas le feu au lac pour le socialiste genevois Charles Beer, président du Conseil d'Etat de Genève. Il vient de réagir à la fermeture du bureau genevois du COSC, transféré à Saint-Imier. Il était temps !

salons horlogers, Genève, BFM, SIHH, horlogerie genevoise, salon GTE, montres, horlogerie

Lire la suite

11 février 2013

Le Swiss Made et la fraude chevaline

La France, pays de gastronomie, s'émeut plus de l'affaire des viandes de cheval que l'Angleterre. La Suisse, pays d'horlogerie, devrait se méfier des retours de bâton sur les fraudes dans la recette de ses montres...

Suisse, Swiss Made, horlogerie, montre suisse

Lire la suite

20 janvier 2013

Genève, capitale... strictement confidentielle de l’horlogerie

Les salons horlogers permettent aux autorités genevoises mobilisées pour la circonstance de nous resservir l’inusable couplet de la « Genève, capitale horlogère de la Suisse ». Ce qui correspond à rien dans la réalité...

salons horlogers, Genève, BFM, salon GTE, montres, horlogerie


Les salons horlogers permettent aux autorités genevoises, immuablement mobilisées pour la circonstance, de nous resservir l’inusable couplet de la « Genève, capitale horlogère de la Suisse ».

Discours en copié-collé d’une année sur l’autre : la posture avantageuse des élus ne doit cependant faire oubier que la capitale horlogère en question n’a pas une seule – pas une ! – rue dédiée à un quelconque horloger, hormis le pont Hans-Wilsdorf dont nous n’aurons pas la cruauté de rappeler qu’il relève d’une initiative... privée et qu’il n’a pu être lancé sur l’Arve que grâce aux fonds privés de la fondation du même nom (propriétaire de la marque Rolex).

Et nous n'aurons pas l'indécence de rappeler que « Genève, capitale horlogère » n'a toujours pas ouvert au public le moindre musée horloger digne de ce nom, alors que la plus récente des expositions sur son patrimoine horloger a connu un brillant succès. Le seul musée de la ville capable de présenter des montres est un musée privé, créé par la maison Patek Philippe avec des fonds privés et une collection privée...

À Genève, pour les autorités, l'horlogerie est avant tout une affaire d'emplois (frontaliers ?) et de retombées économiques. La République aime bien discourir sur les montres, mais elle préfère avant tout l'argent des montres (et, une fois par an, le champagne et les petits fours des montres). Pas très étonnant que les touristes chinois – qui aiment les montres suisses – préfèrent les découvrir ailleurs en Suisse : hormis les boutiques du Rhône, rien n'est organisé pour eux par la ville. Ah si, on oublie : il existe bien une sympathique « route de l'horlogerie » imaginée par l'office du tourisme, mais elle consiste à cartographier... les boutiques des marques !

Et les salons horlogers ? Il faut savoir que « Genève, capitale horlogère » n’a pas, dans l'année, une seule – pas une ! – manifestation publique horlogère ouverte aux Genevois. Les multiples salons qui permettent cette semaine à 85 marques de montres d’organiser un événement à Genève fonctionnent à guichets fermés, uniquement sur invitation. Et ne vous avisez pas d’essayer d’entrer au SIHH ou au GTE, qui se tiennent pourtant dans des lieux publics (Palexpo ou le Bâtiment des forces motrices) : ce sont des rendez-vous privés, sans la moindre journée oou le moindre horaire pendant lesquels le grand public serait admis à s'informer ou à admirer des montres. On ne va quand même pas mélanger les torchons et les serviettes : les citoyens et les résidents genevois sont priés de circuler – il n’y a rien à voir...

Une fois par an, un jour par an, ce n’est pourtant pas beaucoup demander. Ces salons seraient pourtant l'occasion d'instaurer, à Genève, une seule fois par an, une « journée de la montre » qui rassemblerait tout le monde (professionnels et grand public) autour des collections patrimoniales du canton (publiques et privées) et autour des valeurs non marchandes d'une horlogerie enracinée ici depuis plus de quatre siècles.

Ah oui, dernière précision : Genève n’est pas, et de loin, la « capitale horlogère » dont se flattent ses élus. C’est, selon le mode de calcul (chiffre d’affaires, personnel, nombre d’entreprises, etc.), soit le troisième, soit le quatrième, soit même le cinquième canton suisse dans ce domaine. C’est officiellement la seule ville suisse qui tienne à afficher son nom sur les cadrans, mais c’est aussi la ville suisse dont les élus affichent la plus grande indifférence à l’horlogerie réelle – celle des hommes et des femmes qui en vivent, qui font des montres ou qui en rêvent...

Genève, astrolabe, salons horlogers, montres, horlogerie

23 décembre 2012

Il est vraiment épatant, ce « Gen’vois Staïle » !

Genève, argent, Gen'vois Staïle, humour, Laurent Nicolet,

Un blog comme « Genevois rien venir » ne peut que saluer « Gen’vois Staïle », le clip désopilant de l'humoriste genevois Laurent Nicolet. On peut même parier que ce sera l'hymne officiel/officieux du prochain Salon international de la haute horlogerie (SIHH), en janvier. En attendant, voici un décodage pour les non-local speaking...


 

 

 

Lire la suite

04 novembre 2012

Les montres suisses à la poubelle ne choquent personne...

C'est beau, c'est grand, c'est généreux, la Suisse.

Je suis quand même épaté qu'une campagne de publicité suisse, financée par des fonds publics suisses, organise l'abandon dans une benne à ordures des montres, des horloges et des coucous suisses sans que personne ne proteste...

montre, tourisme suisse, CFF, Suisse Tourisme, vidéo

Lire la suite

30 août 2012

POURQUOI UN TEL MÉPRIS DE GENÈVE POUR SES HORLOGERS ?

Réflexions intempestives en traversant le nouveau pont Hans-Wilsdorf : pourquoi Genève est-elle un tel désert pour évoquer les horlogers dont elle semble si fière dans ses discours officiels ? Je t'aime, moi non plus...

Rolex, pont Hans-Wilsdorf, Grand Prix d'Horlogerie de Genève, Observatoire de Genève, Poinçon de Genève, Merck Serono, Vacheron Constantin, Patek Philippe,



Lire la suite

19 août 2012

LES PORCS DE L’ÉTÉ ADORENT LE PLEIN AIR

Avec l’été, les bords du lac et les parcs sont envahis par des bandes de porcs qui transforment les espaces de plein air en véritables poubelles...

url-3.jpeg

Lire la suite

17 août 2012

GENÈVE AIME-T-ELLE VRAIMENT SON LAC ?

images.jpeg

Les entraves bureaucratiques imposées à un des plus sympathiques projets nautiques de l’été (un téléwake tracté par câble) en disent long sur la vision non-lacustre des autorités...


 

Lire la suite

25 novembre 2010

De plus en plus fou : même L'Aiguille d'Or du Grand Prix d'Horlogerie de Genève est « Made in China » !

Révélé recemment, le gag de la "montre chinoise" (très bas de gamme) offerte aux jurés du Grand Prix d'Horlogerie de Genève serait bénin, si les responsables de ce Grand Prix n'aggravaient maintenant leur cas : même l'Aiguille d'Or, le trophée qui se veut réservé au meilleur des meilleurs horlogers du monde, est "Made in China". Là, c'est la mascarade et on se paie vraiment notre tête... Au secours !

 

GPHGfinal.jpg
Avec les paillettes et les girls emplumées du final (on parle des danseuses), l'industrie chinoise
s'invite parmi les membres du jury à travers le trophée Made in China (au centre, sur son podium).
Les Chinois n'auraient pas rêvé mieux. Le Grand Prix l'a fait...

Lire la suite

22 novembre 2010

L'horlogerie suisse offre des montres Made in China aux jurés du Grand Prix de Genève

Défense de rire : pour le Grand Prix d'Horlogerie de Genève, on a offert aux membres du jury international une montre érotique Made in China ! Qui se moque de qui dans cette affaire ? Et qui cautionne ce genre de pitreries ?

 

GPHGmontre érotique.jpg

Lire la suite

04 juin 2010

TGV Genève-Paris : il nous faut des prises électriques !

 

 

 

TGV.jpg

RAPIDE, CHER ET À SEC DE BATTERIE ? Trois heures pour un Genève-Paris : on gagne 25 minutes. C'est formidable et ça concurrence directement l'avion en temps de transport porte à porte tout compris. Seul problème : la vétusté des voitures TGV ancien modèle, dénuées de prises électriques en première comme en seconde. Un peu d'électricité pendant trois heures : est-ce vraiment un luxe à l'âge des objets nomades et de la connexion permanente ?

Lire la suite

06 février 2010

La paresseuse bobo parade de Jacques Dutronc à l’Arena

Dutronc.jpg

Rythmes lourds pour le retour à Genève d’un Jacques Dutronc qui illustre à merveille les illusions, les vanités et les égoïsmes d’une génération de baby boomers toujours persuadée d’incarner la jeunesse du monde et son éternel printemps...

Lire la suite