UA-68817146-1

24 septembre 2008

Gardez la monnaie


Ces Genevois ne cessent de m’épater.

Au creux de ma main, une confortable pièce de cinq francs, frappée d’un superbe écu suisse, une pièce de deux francs, un pièce de un franc. On passe ensuite au petit peuple des vingt centimes et des dix centimes. La plus petite ? Un demi-franc, piécette si fine qu’on la prendrait pour cinq centimes. Insignifiante au creux de la main. Difficile à reconnaître et à ne pas confondre avec la menue monnaie. C’est totalement illogique. Je me demande si les Suisses n’ont pas honte de diviser par deux ce franc dont ils sont si fiers : ½ franc, ce n’est pas grand chose, quasiment plus rien. La baptiser cinquante centimes aurait donné trop d’importance à la mitraille subdivisionnaire qui alourdit nos poches.

C’est pour ça que les Genevois sont formidables.

Commentaires

Cher Parisien fraîchement arrivé, figurez-vous que j'ai les mêmes pensées lorsque je me retrouve avec des Euros dans les poches..toutes ces pièces, j'en perds mon latin.
Amusée par votre réflexion, je suis allée "vérifier" car nous utilisons bel et bien le terme "cinquante centimes" concernant notre petite pièce, mais c'est bien 1/2 Frs qui est inscrit... .

J'en profite pour vous souhaiter bienvenue à Genève et espère que vous prendrez bien du plaisir dans notre toute petite ville (si on la compare à Paris) !

Meilleurs messages

Écrit par : Valérie | 25 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.